Logo Tout F1 2016
Gardez les yeux rivés sur la F1
Dernière minute
Le premier GP du Qatar a tenu toutes ses promesses. Si Lewis Hamilton est parvenu à réduire un petit peu l'écart au championnat sur son...
Avec des conditions de piste extrêmes, c’est Lando Norris qui a su tirer son épingle du jeu à la dernière seconde. Carlos Sainz et George...
Valtteri Bottas remporte la course sprint devant Max Verstappen et Carlos Sainz. Les trois pilotes empochent trois, deux et un point respectivement.  La course sprint revêt...
A l'issue des qualifications, Lewis Hamilton réalise le meilleur temps en bouclant un tour très rapide en 1:22.868. Avec sa pénalité moteur, il s'élancera en...

F1 2015 Direct Live

GP GRANDE-BRETAGNE - Qualif

Nouveau format ce week-end à Silverstone ! Les qualifications ont lieu à 19h !
FRANCE • Dimanche 20 juin 2021 • Suivez en direct le GP grâce à notre correspondant sur place !
Essais libres 1
Essais libres 2
Essais libres 3
Qualification
Course
16:05
Suivent ensuite Perez, Bottas, Sainz, Norris, Alonso, Leclerc, Ricciardo et Gasly. Le français n’a pas encore de chrono.

Leclerc se plaint. Il souffre avec les pneus avant de sa voiture.
16:03
Verstappen signe un bon chrono 1:30.325. Hamilton est deuxième !
15:59
Début de la Q3. Les pilotes s'élancent. Alonso a chaussé les mediums, Ricciardo également, Sainz, Gasly, Norris et Leclerc sont en tendres. 
15:53
Ocon est éliminé alors qu'Alonso passe. Vettel s'excuse. Il n' a pas été en mesure d'entrer en Q3. 
15:53
Les deux Mercedes se mettent en avant. Bottas devant Hamilton pour 53 millièmes. 

15:44
Il devance Perez pour 12 millièmes ! Autant dire que cette séance est très serrée. 
15:43
Hamilton réalise le meilleur temps
15:43
Perez est devant Verstappen et Sainz
15:39
Russell est le seul à être en soft
15:37
Les gommes Mediums sont à l'honneur pour le moment
15:29
L'allemand a tapé le mur. 
15:28
Drapeau rouge à nouveau. Schumacher était 14e. 
15:26
deuxième tentative pour les pilotes. Verstappen est en tête de la Q1 devant Hamilton et Perez. 
15:19
Le chrono de Gasly est bon mais la hierarchie reprend ses droits avec Verstappen en tête devant Perez, Bottas et Hamilton
15:14
Les pilotes reprennent la piste. 13 minutes dans cette séance
15:10
L'aileron arrière de l'Alpha Tauri est bien endommagé
15:08
C'est Tsunoda qui a fait une sortie de piste 

15:08
Le drapeau rouge est en piste sur le circuit français
15:08
?
16:32
Verstappen l'emporte en France devant Verstappen et Hamilton
16:28
Verstappen est passé ! 
16:26
Moins d'une seconde entre les deux ! 
16:25
Trois tours. Hamilton détient moins de 2 secondes sur Verstappen. 
16:20
Les pneus de Bottas sont finis. 
16:15
Il reste 10 tours. La victoire est à la portée des mains de Verstappen.
16:11
La fin de course va être compliquée pour Mercedes. 
16:02
Verstappen est à l'attaque
15:56
Arrêt pour Verstappen ! 
15:55
Norris ne s'arrête plus. Il passe aussi Sainz. 
15:52
Norris continue et passe Leclerc !
15:52
Magnifique dépassement de Norris sur Gasly.
15:51
TOP 10  Verstappen – Hamilton – Bottas – Perez – Vettel – Stroll – Ricciardo – Ricciardo – Sainz – Leclerc – Gasly
15:43
Perez rentre au stand au tour 25
15:36
TOP 10 Perez – Verstappen – Hamilton – Bottas – Norris – Vettel – Stroll – Ocon – Giovinazzi – Raikkonen
15:35
Hamilton ressort derrière Verstappen ! C'était serré !
15:34
Hamilton au stand à son tour !
15:34
Il ressort devant Bottas
15:33
Verstappen dans les box !
15:32
Sainz et Gasly aussi !
15:32
Bottas entre dans la voie des stands
15:25
Vettel trouve lui aussi l'ouverture sur Alonso et entre dans le top 10
15:24
Sainz se plaint de dégradation
15:21
Norris également
15:21
Ricciardo a trouvé l'ouverture sur Alonso
15:20
Il détient deux secondes d'avance sur Verstappen
15:19
Hamilton se plaint de graining à l'avant
15:10
Petite erreur pour Schumacher qui se retrouve en dernière position
15:04
Bon départ des leaders mais Verstappen part à la faute et perd la tête de la course
14:55
Les pilotes se sont mis en grille. Durant leur tour de mise en grille, Sainz a fait une petite erreur, sans conséquence. Rappelons que ce matin, il a plu, depuis la piste s'est asséchée mais il se peut que les vibreurs soient encore humides. Le ciel est toujours menaçant, même si le soleil a l'air de revenir au dessus du circuit français.

Mercredi 17 mars 2010 17h43 | Sabrina Beaudoin

Entretien avec James Allison

Entretien avec James Allison
Le directeur technique James Allison de l'écurie Renault revient sur le premier GP de la saison dans un communiqué du team français.





James Allison, Directeur Technique



James, quel regard portez-vous sur la performance de Renault F1 à Bahreïn ?



D'un point de vue général, je suis déçu de rentrer à la maison les mains vides, parce que ce n'est pas une juste récompense pour tous les efforts fournis par l'équipe ces derniers mois. De plus, ce résultat n'illustre pas la réelle compétitivité de notre voiture. D'un autre côté, je suis satisfait de voir que nous avons atteint nos objectifs de performance initiaux. Notre compétitivité à Bahreïn aurait pu nous garantir une 6e ou une 7e place en qualifications, ce qui aurait été une position bien plus flatteuse qu'à la fin de 2009, voire même au début de l'année dernière. Cela montre que nous avons fait un vrai pas en avant avec la voiture .



Renault F1 a fait appel à un package largement modifié ce week-end. Comment s'est-il comporté ?



Il était très difficile de juger exactement où se situait chaque équipe en essais hivernaux mais nous avions fait nos estimations en terme de notre propre positionnement. Notre compétitivité en piste et les informations mesurées sur la voiture ont prouvé que les développements ont fonctionné et ont apporté la performance espérée à la monoplace. Même si Bahreïn est circuit un peu inhabituel qui présente très peu de virages rapides, je suis confiant qu'à Melbourne, nous pourrons tabler sur la même vélocité, voire mieux.



En novembre dernier, la soufflerie d'Enstone a été remise à niveau. Récoltez-vous les fruits de ce travail ?



Depuis la fermeture de la soufflerie pour travaux, puis sa réouverture, notre taux de développement a été rapide et c'est encourageant. Nous devrions pouvoir améliorer la performance de la voiture à chaque course cette année. Cependant, nous ne pouvons pas ignorer le fait que nous soyons à une seconde des meilleurs en qualifications. Nous avons commencé la saison avec un niveau de performance acceptable, mais notre objectif est de la terminer à un niveau que je qualifierais de « bon ».



Quel regard portez-vous sur la performance des pilotes ce week-end ?



Robert a réalisé un joli tour en Q2 et il a démontré le potentiel de la voiture. En course, en dépit du fait qu'il ait été sorti de la piste dans le premier tour et qu'il ait repris la piste parmi les derniers, il a livré une bataille exempte de toute erreur. En tant que pilote, il est tout ce que nous voulons : il nous encourage, il est prêt à travailler aussi dur que nous, et il a des idées constructives sur les domaines que nous pouvons améliorer. C'est fantastique de travailler avec un pilote qui place la barre très haut, non seulement pour lui-même, mais aussi pour l'équipe. Il va jouer un grand rôle dans notre retour en forme. Vitaly, pour sa part, a fait tout ce que nous attendions de lui. Il n'avait pu réaliser que quelques tours sur piste sèche pendant l'hiver à cause du mauvais temps. En fait, il a bouclé davantage de tours sur piste sèche vendredi à Bahreïn que pendant tous les essais d'intersaison. Malgré le stress qu'il a dû ressentir avant le coup d'envoi de sa première course, il s'est élancé impeccablement, et s'est ensuite attelé au travail avec une belle série de tours. Il pouvait alors prétendre à un bon résultat et aurait pu marquer des points dès sa première course.



Vitaly a néanmoins abandonné à la suite d'un problème de suspension hier. Pouvez-vous expliquer ce qu'il s'est passé ?



Dans le 11e tour, il nous a dit que la voiture ne se comportait pas normalement et il a commencé à perdre beaucoup de terrain face à Barrichello. Nous avons alors décidé de le rappeler au stand pour vérifier sa voiture et nous avons découvert un problème avec le poussoir de suspension avant droit nous a contraint à l'abandon. Nous avons analysé le problème et avons remarqué que cette partie de la suspension touchait la monocoque au début de la course, lorsque la voiture était très chargée en essence. Cela a endommagé le poussoir, provoquant l'abandon. Robert, quant à lui, avait préféré utiliser une garde au sol différente et il a eu la chance de ne pas rencontrer le même problème. Nous sommes déçus de ne pas avoir décelé cette faiblesse en hiver. Nousallons modifier la pièce avant Melbourne afin que cela ne se reproduise pas.



Enfin, l'équipe a travaillé extrêmement dur ce week-end. Que pouvez-vous dire de ces efforts herculéens ?



Une équipe de course s'évalue par la vélocité de sa monoplace et par le fait qu'elle se batte de la bonne manière. L'année dernière, nous avons pris plusieurs coups au moral et à la confiance. La seule manière d'oublier cela était de produire une bonne voiture et de courir avec intégrité. Notre objectif était d'avoir une voiture aussi performante que possible pour la première course mais nous savions que la fermeture de la soufflerie au mois de novembre, afin d'installer le nouveau tapis roulant, signifierait qu'un certain nombre de développements allaient en sortir assez tard. Cette décision a mis beaucoup de pression sur le bureau d'études ainsi que sur la production des pièces, tout comme sur le département qui gère nos fournisseurs… ainsi que sur les fournisseurs eux-mêmes ! Pour utiliser le nouveau package sur la première course, nous avons dû opérer dans des contraintes de temps inconnues jusqu'alors. Nous avons testé notre organisation à sa limite. Cela signifie aussi que l'équipe de course a dû travailler quasiment jour et nuit ce week-end tout sachant qu'elle devait réussir : elle y est parvenue. Le résultat ne s'est pas traduit en points, mais les efforts fournis montrent à quel point nous voulons revenir en haut de la grille.



L'objectif pour Melbourne sera-t-il précisément d'ouvrir le score ?



Absolument. Nous avons une voiture capable de marquer à chaque course. Si nous maintenons notre programme de développement, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas y arriver.



Source : Renault F1 Team
05
Déc

Prochain Grand Prix F1 2021

  ARABIE SAOUDITE
  Jeddah
Départ dans
21
Nov

Dernier Grand Prix F1 2021

  AUSTRALIE
  Melbourne
 Pôle :
Victoire :
 
 

F1 2021 : Dernières actualités

Dimanche 14 novembre 2021 19h58
Dimanche 24 octobre 2021 22h44
Dimanche 24 octobre 2021 00h04
Dimanche 10 octobre 2021 15h35
Dimanche 26 septembre 2021 16h14
Dimanche 12 septembre 2021 19h18
Dimanche 12 septembre 2021 19h09
Vendredi 10 septembre 2021 21h57
Dimanche 01 août 2021 17h52
x