Logo Tout F1 2016
Gardez les yeux rivés sur la F1
Dernière minute
Le premier GP du Qatar a tenu toutes ses promesses. Si Lewis Hamilton est parvenu à réduire un petit peu l'écart au championnat sur son...
Il n'y a pas de doute, Verstappen et Hamilton offrent aux passionnés un championnat plein de panache. Si Verstappen s'est élancé en pole position, c'est...
A l'issue des qualifications au Mexique, c'est finalement Valtteri Bottas qui a réussi à sortir son épingle du jeu et à décrocher la pole position...
Quelle première ligne ! Max Verstappen décroche la pole position devant Lewis Hamilton. Les deux principaux prétendants au titre s'élanceront côte à côte demain. En...

F1 2015 Direct Live

GP GRANDE-BRETAGNE - Qualif

Nouveau format ce week-end à Silverstone ! Les qualifications ont lieu à 19h !
FRANCE • Dimanche 20 juin 2021 • Suivez en direct le GP grâce à notre correspondant sur place !
Essais libres 1
Essais libres 2
Essais libres 3
Qualification
Course
16:05
Suivent ensuite Perez, Bottas, Sainz, Norris, Alonso, Leclerc, Ricciardo et Gasly. Le français n’a pas encore de chrono.

Leclerc se plaint. Il souffre avec les pneus avant de sa voiture.
16:03
Verstappen signe un bon chrono 1:30.325. Hamilton est deuxième !
15:59
Début de la Q3. Les pilotes s'élancent. Alonso a chaussé les mediums, Ricciardo également, Sainz, Gasly, Norris et Leclerc sont en tendres. 
15:53
Ocon est éliminé alors qu'Alonso passe. Vettel s'excuse. Il n' a pas été en mesure d'entrer en Q3. 
15:53
Les deux Mercedes se mettent en avant. Bottas devant Hamilton pour 53 millièmes. 

15:44
Il devance Perez pour 12 millièmes ! Autant dire que cette séance est très serrée. 
15:43
Hamilton réalise le meilleur temps
15:43
Perez est devant Verstappen et Sainz
15:39
Russell est le seul à être en soft
15:37
Les gommes Mediums sont à l'honneur pour le moment
15:29
L'allemand a tapé le mur. 
15:28
Drapeau rouge à nouveau. Schumacher était 14e. 
15:26
deuxième tentative pour les pilotes. Verstappen est en tête de la Q1 devant Hamilton et Perez. 
15:19
Le chrono de Gasly est bon mais la hierarchie reprend ses droits avec Verstappen en tête devant Perez, Bottas et Hamilton
15:14
Les pilotes reprennent la piste. 13 minutes dans cette séance
15:10
L'aileron arrière de l'Alpha Tauri est bien endommagé
15:08
C'est Tsunoda qui a fait une sortie de piste 

15:08
Le drapeau rouge est en piste sur le circuit français
15:08
?
16:32
Verstappen l'emporte en France devant Verstappen et Hamilton
16:28
Verstappen est passé ! 
16:26
Moins d'une seconde entre les deux ! 
16:25
Trois tours. Hamilton détient moins de 2 secondes sur Verstappen. 
16:20
Les pneus de Bottas sont finis. 
16:15
Il reste 10 tours. La victoire est à la portée des mains de Verstappen.
16:11
La fin de course va être compliquée pour Mercedes. 
16:02
Verstappen est à l'attaque
15:56
Arrêt pour Verstappen ! 
15:55
Norris ne s'arrête plus. Il passe aussi Sainz. 
15:52
Norris continue et passe Leclerc !
15:52
Magnifique dépassement de Norris sur Gasly.
15:51
TOP 10  Verstappen – Hamilton – Bottas – Perez – Vettel – Stroll – Ricciardo – Ricciardo – Sainz – Leclerc – Gasly
15:43
Perez rentre au stand au tour 25
15:36
TOP 10 Perez – Verstappen – Hamilton – Bottas – Norris – Vettel – Stroll – Ocon – Giovinazzi – Raikkonen
15:35
Hamilton ressort derrière Verstappen ! C'était serré !
15:34
Hamilton au stand à son tour !
15:34
Il ressort devant Bottas
15:33
Verstappen dans les box !
15:32
Sainz et Gasly aussi !
15:32
Bottas entre dans la voie des stands
15:25
Vettel trouve lui aussi l'ouverture sur Alonso et entre dans le top 10
15:24
Sainz se plaint de dégradation
15:21
Norris également
15:21
Ricciardo a trouvé l'ouverture sur Alonso
15:20
Il détient deux secondes d'avance sur Verstappen
15:19
Hamilton se plaint de graining à l'avant
15:10
Petite erreur pour Schumacher qui se retrouve en dernière position
15:04
Bon départ des leaders mais Verstappen part à la faute et perd la tête de la course
14:55
Les pilotes se sont mis en grille. Durant leur tour de mise en grille, Sainz a fait une petite erreur, sans conséquence. Rappelons que ce matin, il a plu, depuis la piste s'est asséchée mais il se peut que les vibreurs soient encore humides. Le ciel est toujours menaçant, même si le soleil a l'air de revenir au dessus du circuit français.

Mercredi 22 mai 2013 22h51 | Sabrina Beaudoin

Dimanche 26 Mai : GP de Monaco!

Dimanche 26 Mai : GP de Monaco!
Le F1 circus sera à Monaco pour la sixième manche de la saison quinze jours après la course de Barcelone. Après la victoire parfaite de Fernando Alonso sur ses terres, la deuxième position de Kimi Raikkonen aux côtés d’un Felipe Massa très compétitif sur la troisième marche du podium, qui pourra sortir son épingle du jeu et remportera la course à Monaco? Réponse dimanche!



A Barcelone, personne ne pouvait mettre en doute la suprématie de Fernando Alonso. Nico Rosberg s’était pourtant élancé de la pole position et il aurait espéré rester en tête du GP mais il n’a pas pu contrôler ses pneumatiques Pirelli… Les gommes sont les acteurs principaux de la course et celui qui s’en sort le mieux c’est Fernando Alonso. Les deux pilotes Ferrari sont à l’aise avec ces composés qui se désagrègent très rapidement. Un autre homme fort, Kimi Raikkonen, qui malgré une stratégie différente, ne parvient pas à passer devant le pilote Ferrari. Il est second.


Souvenirs, Souvenirs

L’année dernière souvenez-vous, la course avait été remportée par un sixième vainqueur différent en six courses. Mark Webber s'impose devant un peloton de Cinq pilotes en furie... Il devance Nico Rosberg et Fernando Alonso. Petite anecdote, Michael Schumacher avait signé le meilleur chrono en qualifications mais avait été rétrogradé à cause d’une pénalité écopée au GP précédent. Il ne signe donc pas sa 69e pole de sa carrière.


Petit point sur le tracé

Il n’y a pas eu d’interruption de course par le Safety Car depuis le début de la saison 2013. Les confins serrés de Monaco et ses changements de directions constants associés à très peu d’aire de dégagement font que cette statistique devrait évoluer ! Avec Singapour, la Corée et le Canada, Monaco offre la plus grande probabilité d’entrée en piste du Safety Car de la saison, avec environ 80% de chance. Cela affecte grandement le choix des stratégies de course.

Le top 10 de l’an dernier avait utilisé une stratégie à un arrêt unique, effectué aux alentours du 30ème passage. Tous, à l’exception de deux pilotes, avaient pris le départ en supertendres avant de passer en tendres.

Le Grand Prix de Monte-Carlo compte beaucoup de records minimaux : en plus d’être le circuit le plus lent de la saison, sa surface est également la moins abrasive de la saison.

Monaco est particulièrement difficile avec les freins. Cela transmet de la chaleur dans les pneus, ajoutant de la tension sur leur structure. En entrant dans Sainte  Devote, par exemple, les monoplaces perdent 160 km/h en 100 mètres. Les pneus subissent des demandes extrêmes également dans le complexe de la Piscine, où ils subissent les vibreurs à plus de 200 km/h et expérimentent des forces latérales de 3.65g.

Le pilote passe plus de 130 rapports lors de chaque tour monégasque, changeant ainsi de vitesse en moyenne tous les 50 mètres ! Toutes ces actions font également travailler très dur les pneus. L’épingle de Loews est le virage le plus lent de la saison, négocié à seulement 47 km/h ! En raison de cette faible vitesse, il n’y a pas d’appui aérodynamique et c’est ainsi le pneu avant droit qui fait tout le travail sur ce braquage extrême.

Monaco : trois sections en détail

De Sainte-Dévote au Casino
L’emplacement de la pôle position et le premier virage ne sont séparés que de 140 mètres. Il s’agit de la distance la plus courte de la saison, et le pilote s’élançant en tête atteindra Sainte-Dévote en à peine quatre secondes. En partant de la pole, il n’aura pas assez de temps pour activer le KERS, mais les voitures qui s’élancent d’un peu plus loin pourront choisir de l’utiliser. Après le freinage qui ralentit les monoplaces à 105 km/h, les pilotes ont rapidement besoin de puissance pour la montée de Beau Rivage qui s’achève sur la Place du Casino. La dénivelée étant de plus de 30 mètres en 10 secondes, les cartographies moteur doivent être programmées pour fonctionner avec des rapports de boîte courts, et ce afin de maximiser l’accélération et d’atteindre le limiteur en haut de la montée. Il est possible d’utiliser le KERS dans cette portion, mais son efficacité est réduite par la pente ascendante. Les opportunités de dépassement existent pour ceux qui savent obtenir la meilleure accélération à la sortie de Sainte-Dévote. Une attention toute particulière est donc portée sur les cartographies de pédale et de couple pour ce virage.

L’épingle du Grand Hôtel
Après Mirabeau, le circuit se poursuit en descente vers l’épingle du Grand Hôtel. Son angle de quasiment 180° en fait le virage le plus serré de la saison. Quand les monoplaces enroulent le virage, le moteur tourne à son plus faible régime de l’année : 7000 trs/min pour une vitesse de 44 km/h. Les cartographies de pédale d’accélérateur et de couple doivent être très précises et le pilote doit parfois débrayer pour éviter d’avoir trop de poussée du moteur. Le moindre élan pourrait se traduire par une collision avec la voiture placée juste devant… ou le mur ! La programmation des cartographies permet de gagner ou de perdre beaucoup de temps à cet endroit.

Du tunnel à la chicane
Mis à part la courte ligne droite des stands, le tunnel est le seul endroit où les voitures peuvent atteindre des vitesses élevées. Les moteurs doivent fournir une bonne accélération pour que le pilote atteigne sa ‘vMax’ rapidement. Il n’y a que 670 mètres entre la sortie du virage du Portier et la chicane, soit huit à neuf secondes. Les voitures atteignent 290 km/h avant de freiner pour aborder la chicane. Le KERS peut être théoriquement utilisé, mais dans les faits il l’est plus pour se défendre que pour attaquer. Tenter un dépassement à cet endroit est périlleux car la partie hors trajectoire est particulièrement sale. Cette occasion de faire ‘respirer’ le moteur est importante, car les opportunités d’alimenter le V8 en air frais sont rares à Monaco. Il s’agit toutefois d’un ‘cadeau empoisonné’, car la nature même du tunnel signifie que l’air ambiant est extrêmement chaud. Cette atmosphère est également pleine de poussière et de morceaux de gomme, qui ne peuvent s’évacuer à cause des murs et du plafond du tunnel.


Petit point météo

Quel est le temps prévu pour Monaco ce week-end ? La France est en ce moment touchée par la pluie et le vent. Le mauvais temps s’est installé et personne n’arrive à croire que le GP se déroulera fin mai… D’ailleurs, le Festival de Cannes a débuté sous la pluie et à l’heure où nous écrivons l’article, il pleut à Monaco… Il semble donc presque certain que la chaleur ne sera pas au rendez-vous, reste à savoir maintenant, si le temps demeurera stable ou non ! Normalement le reste du week-end devrait être clément même si des nuages seront présents, samedi et dimanche.


Pour tout savoir du GP de Monaco rendez-vous sur Tout-F1

Jeudi 23

Essais libres 1 : 10:00 – 11:30
Essais libres 2 : 14:00 - 15:30

Samedi 25

Essais libres 3 : 11:00 – 12:00
Qualifications : 14:00

Dimanche 26

Course : 14:00
05
Déc

Prochain Grand Prix F1 2021

  ARABIE SAOUDITE
  Jeddah
Départ dans
21
Nov

Dernier Grand Prix F1 2021

  AUSTRALIE
  Melbourne
 Pôle :
Victoire :
 
 

F1 2021 : Dernières actualités

Dimanche 14 novembre 2021 19h58
Dimanche 24 octobre 2021 22h44
Dimanche 24 octobre 2021 00h04
Dimanche 10 octobre 2021 15h35
Dimanche 26 septembre 2021 16h14
Dimanche 12 septembre 2021 19h18
Dimanche 12 septembre 2021 19h09
Vendredi 10 septembre 2021 21h57
Dimanche 01 août 2021 17h52
x