Logo Tout F1 2016
Gardez les yeux rivés sur la F1
Dernière minute
A l'issue d'une course exceptionnelle, Lewis Hamilton boucle son dernier tour sur trois roues et l'emporte ! L'avance généreuse qu'il détenait face à Max Verstappen...
Lewis Hamilton décroche la pole position sur le circuit de Silverstone malgré une erreur lors de la Q2. Valtteri Bottas pointe au second rang. Max...
La première séance d'essais libres s'est disputée sous le soleil britannique. La nouvelle du jour c'est surtout le remplacement de Sergio Perez, testé positif au...
La troisième séance d’essais libres s’est déroulée sous le sec malgré des nuages menaçant dans le ciel hongrois. Les pilotes ont enchaîné les tours sur...

F1 2015 Direct Live

GP GRANDE-BRETAGNE - Course

Lewis Hamilton l'emporte sur trois roues !
BELGIQUE • Dimanche 01 sep 2019 • Suivez en direct le GP grâce à notre correspondant sur place !
Essais libres 1
Essais libres 2
Essais libres 3
Qualification
Course
12:35
Stroll, Ricciardo, Perez et Sainz complètent le top 10
12:34
Les deux Mercedes de Bottas et Hamilton sont 5e et 6e. Les deux pilotes n'ont utilisé que des pneus medium. 
12:33
Suivent les deux Red Bull de Verstappen et Albon
12:33
Ferrari termine la première séance d'essais libres en tête, Vettel devant Leclerc
12:15
Hamilton commet quelques erreurs. Il roule avec le nouveau moteur sur la Mercedes. Il ne semble pas très concentré.
12:15
Durant la séance, la Racing Point a perdu un morceau de la carrosserie mal accroché. Les spectateurs ont pu voir la mécanique. 
12:13
TOP 10 : Vettel - Leclerc - Verstappen - Albon - Bottas - Hamilton - Stroll - Ricciardo - Perez - Sainz - 
12:07
Les Ferrari avec les pneus neufs s'emparent de la tête
11:57
Verstappen est en tête devant Ricciardo
16:31
TOP 10  : Leclerc - Vettel - Bottas - Hamilton - Perez - Verstappen - Raikkonen - Stroll - Ricciardo - Albon
16:30
A deux minutes de la fin, avec la sortie de Perez, les commissaires ont déployé le drapeau rouge
16:28
Perez avait fait une bonne session en se plaçant en 5e position. 
16:27
C'est fini pour Perez et son moteur du vendredi. Il s'est arrêté à Rivage au virage 8. 
16:26
Les Ferrari n'ont pas été détronées. Leclerc termine en tête devant Vettel. Les deux pilotes étaient en soft. 12 tours pour le run de Leclerc et 15 tours pour Vettel
15:40
Leclerc fait mieux !
15:37
Vettel signe le meilleur temps en soft
15:35
Bottas Vettel et Perez ressortent en Soft. C'est la première fois pour Bottas. 
15:31
Problème moteur pour Verstappen. Il utilise le moteur des essais mais il a déjà perdu un moteur du vendredi. 
15:27
Les Ferrari ont réalisé de bons chronos d'entrée de jeu avec le meilleur temps de Leclerc. Rapidement, Bottas, puis Hamilton, puis Verstappen, se sont intercalés entre les deux pilotes de la Scuderia. 
16:17
Vettel signe le second chrono après une erreur
16:14
Pole position pour Charles Leclerc !
16:09
deuxième tentative. tous les pilotes sont en piste
16:03
Raikkonen est le premier à déclencher son chrono
16:02
Début de la Q3. Les Ferrari sont favoris.
15:59
Les éliminés : Grosjean - Norris - Stroll - Albon et Giovinazzi. 
15:57
Q2 TOP 10 Leclerc - Vettel - Hamilton - Bottas - Ricciardo - Verstappen - Raikkonen - Hulkenberg - Perez - Magnussen
15:52
Albon ne ressort pas. De toute façon, il a déjà une pénalité pour changement de moteur.
15:43
Les deux Ferrari se hissent en haut de la feuille des temps devant Hamilton
15:43
Hamilton reprend la tête avec un tour bouclé en 1:43.592.
15:42
Raikkonen réalise un premier chrono de 1:44.140
15:40
Les pilotes sont tous sortis avec les pneus soft
15:40
Finalement, c'est Raikkonen qui déclenche le chrono en premier
15:38
Pour rappel, il fait très beau sur le circuit belge. Près de 42°C en piste et près de 30°C dans l'air !
15:38
Albon a été le premier à prendre la piste 
15:32
Les éliminés sont Gasly, Sainz, Kvyat, Russell et Kubica
15:32
Q1 : TOP 10 Leclerc - Vettel - Verstappen - Bottas - Hamilton - Albon - Ricciardo - Giovinazzi - Grosjean - Perez 
15:31
La Q1 se termine sur ce drapeau rouge. 
15:29
Après Kubica, c'est GIovinazzi qui a un souci moteur et un souci de feu ! 
15:27
Drapeau rouge !
15:25
Moins de 3 minutes, tous les pilotes prennent la piste excepté Ferrari
15:22
Les deux Ferrari à l'avant, avantage Leclerc
15:19
Hamilton se plaint de quelques vibrations. 
15:18
Il reste une bonne douzaine de minutes dans cette séance
15:17
La pitlane ouverte, les pilotes ressortent
15:10
C'est le deuxième moteur Mercedes en Spec 3 qui crame en deux jours... 
15:08
La voiture de Kubica s'enflamme. Le moteur Mercedes a lâché. La session est placée sous drapeau rouge. 
15:03
Notons que Raikkonen a bel et bien pris la piste aujourd'hui malgré sa blessure, il participera donc au GP.
14:58
Hamilton devrait être prêt à temps pour les essais qualificatifs
14:53
Les qualifications vont débuter sur le circuit de SPA. Contre toute attente, Hamilton a commis une erreur en FP3 et a tapé le mur. Sa voiture sera-t-elle prête à temps pour la qualification?
16:40
TOP 10 Leclerc - Hamilton - Bottas - Vettel - Albon - Perez - Kvyat - Hulkenberg - Gasly - Stroll. 
16:38
Charles Leclerc remporte la course devant Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. 
16:38
La fin de la course est marquée par l'accident de l'Alfa Romeo de Giovinazzi
16:28
Leclerc se dirige vers sa première victoire en F1. S'il ne commet pas d'erreur, aucun de ses rivaux ne pourra l'atteindre. 
16:20
Il reste 10 tours
16:14
Hamilton passe et cherche à attraper Leclerc
16:14
Vettel défend bien la victoire de Leclerc
16:11
Vettel fait le "bouclier" entre Leclerc et Hamilton
16:06
Les fans n'ont pas pu voir un beau dépassement entre Vettel et Leclerc puisque la Scuderia a demandé à Vettel de laisser passer Leclerc. 
16:05
Vettel va laisser passer Leclerc
16:01
Top 10 : Vettel - Leclerc - Hamilton  - Bottas - Norris - Kvyat - Giovinazzi - Ricciardo - Perez - Grosjean. 
15:58
Il a perdu du temps sur Leclerc du coup
15:58
L'arrêt d'Hamilton était un peu long
15:57
Hamilton rentre dans les stands à son tour. 
15:56
Il ressort derrière Vettel. 
15:55
Leclerc rentre au stand au 20e tour. 
15:52
Norris rentre au stand il était 5e
15:51
Au 19e tour, les spectateurs applaudissent Anthoine Hubert, qui portait le numéro 19. 
15:50
Vettel est très rapide avec ses gommes mediums
15:47
Grosjean rentre au stand
15:47
Vettel est le plus rapide dans le troisième secteur
15:46
Leclerc n'est pas rentrer. 
15:46
Hamilton également devrait rentrer. 
15:46
Leclerc doit cravacher. 
15:45
Perez également dans les stands. 
15:44
On se prépare chez Ferrari, c'est Vettel qui rentre
15:43
Stroll rentre au stand
15:41
Gasly est le premier du top 10 à s'arrêter
15:34
Perez passe Magnussen
15:34
Leclerc commet quelques erreurs... 
15:33
TOP 10 : Leclerc - Vettel - Hamilton - Bottas - Norris - Grosjean - Magnussen - Perez - Gasly - Stroll
15:29
Perez met la pression sur Magnussen.
15:26
Leclerc est très rapide. 
15:25
Bottas met la pression sur Hamilton
15:25
Leclerc prend l'avantage. 
15:25
Blocage de roues pour Vettel qui perd du terrain
15:24
Nouveau départ 
15:21
C'est termine pour Sainz
15:21
Ricciardo, Raikkonen et Sainz ont réalisé un premier arrêt suite aux incidents. 
15:20
Raikkonen est entré à deux reprises dans les stands
15:20
On note aussi l'incident avec Ricciardo, tapé à l'arrière droit, c'est l'avant gauche de sa monoplace qui se lève !
15:19
Verstappen abandonne devant ses nombreux fans. 
15:16
SC : TOP 10 : Leclerc - Vettel - Hamilton - Bottas - Norris - Grosjean - Magnussen - Perez - Gasly - Stroll. 
15:14
Verstappen termine sa course dans le mur de pneumatiques. 
15:14
Vettel reprend sa position. 
15:14
Bon départ pour Leclerc qui bloque Vettel, Hamilton en profite
15:13
Accrochage avec Raikkonen
15:12
L'an dernier, c'est Sebastian Vettel qui s'était imposé ici. 
15:11
Les fans de Max Verstappen sont de nouveau présents sur le circuit de Spa Francorchamps
15:11
Les pilotes effectuent leur tour de formation
14:53
Une minute de silence pour Anthoine Hubert décédé hier sur le circuit de Spa Francorchamps
14:38
Grille de départ après les diverses pénalités : 
Leclerc - Vettel - Hamilton - Bottas - Verstappen - Raikkonen - Perez - Magnussen - Grosjean - Ricciardo - Norris - Hulkenberg - Gasly - Russell - Sainz - Stroll - Albon - Giovinazzi - Kvyat. Kubica s'élancera depuis la pit lane.  
 

Mercredi 28 novembre 2012 22h42 | Sabrina Beaudoin

Alonso, le plus longtemps en tête du classement cette saison

Alonso, le plus longtemps en tête du classement cette saison


La saison 2012 a été riche en émotions. Mémorable, elle restera gravée dans l’histoire notamment grâce aux multiples vainqueurs de GP, 8 au total, Jenson Button, Fernando Alonso, Nico Rosberg, Sebastian Vettel, Mark Webber, Pastor Maldonado, Lewis Hamilton et Kimi Raikkonen, mais aussi 6 écuries différentes, Mclaren, Ferrari, Mercedes, Red Bull, Williams et Lotus.





Tout-F1 a voulu faire un tableau répertoriant le classement des six premiers pilotes au championnat, course après course. Très franchement, Fernando Alonso apparaît comme étant le pilote le plus longtemps en tête du classement. Alors la voiture de l’espagnol était-elle si mauvaise ?



 



Comme il l’a dit lui-même, sa victoire surprenante en Malaisie a été un cadeau des dieux. Les conditions climatiques ont joué en sa faveur et Alonso, avec ses talents d’opportuniste, a su saisir l’occasion qui s’offrait à lui. Harcelé par Perez, l’expérience aura eu raison de la jeunesse, Alonso a réussi à pousser à la faute le mexicain pour qu’il le laisse savourer sa victoire inespérée. Mais après cela ? A Barcelone, la voiture était rapide, il avait réussi à faire une belle qualification et a lutté pour la victoire durant toute la course. Grâce à sa seconde place, il reprend la tête du classement. Il va concéder deux points à Hamilton au Canada mais après cela, il restera en tête jusqu’au GP de Corée… Alors info ou intox ? Fernando Alonso était-il honnête lorsqu’il prétendait que sa machine ne fonctionnait pas ? La Ferrari a été très médiocre en qualifications, ça c’est la réalité, mais en course, la voiture n’était pas si mauvaise au contraire…



 



Vettel aussi a eu son lot de mauvaises chances...



 



Les mauvaises langues disent que Sebastian Vettel doit sa réussite non seulement à la chance mais aussi et surtout parce qu’il avait la meilleure voiture… Pourtant, Vettel n’a pas été en tête du championnat dès la première course. Il l’a été après sa victoire à Bahreïn mais son abandon sur panne mécanique à Valence alors qu’il était en tête de la course, l’a poussé loin au classement… Il a eu à un moment donné plus de 40 points de retard sur Alonso… Alonso qui a presque toujours fini sur le podium (13 fois) ! Donc,  soit la Ferrari n’était pas si mauvaise, soit Alonso a été très chanceux ! Alors peut-être que la Ferrari n’était pas à la hauteur de ses espérances mais elle ne semblait pas si mauvaise que ça. Surtout en deuxième partie de saison. Si on regarde les résultats de Felipe Massa en fin de saison, on peut même aller plus loin. Si la voiture n’était pas performante, même jusqu’à la fin, Felipe Massa serait-il meilleur que Fernando Alonso ? Car on ne peut pas nier le fait qu’à de nombreuses reprises le brésilien a été obligé de contrôler ses efforts pour rester « derrière » Alonso… Ferrari a ramassé près de 211 points au classement des constructeurs après la Belgique. Red Bull 214…



 



Alonso méritait d'être sacré pour la troisième fois de sa carrière..



 



Il est vrai qu’au regard du classement l’espagnol méritait de remporter le championnat… tout comme Vettel… Tout comme Hamilton qui lui n’a pas eu de chance ou tout comme Raikkonen qui lui n’était pas au volant de la meilleure voiture du plateau. Mais si Vettel n’avait que la bonne voiture… son coéquipier ne devrait-il pas être vice-champion plutôt que 6e ? Vettel et Webber ont la même voiture et le même traitement en piste (contrairement à Massa et Alonso) pourtant Webber ne s’est pas battu pour le titre. Depuis l’Italie, l’australien réalise des résultats médiocres et ne parvient à « protéger » son coéquipier… A Abu Dhabi il perd mathématiquement tout espoir pour le sacre. Fernando Alonso n’a pas à se plaindre de son coéquipier. Massa œuvre pour lui et dieu sait qu’il a été un très bon soldat en fin de saison (Une pénalité à Austin pour un faux changement de boîte pour favoriser l’espagnol)… depuis la Hongrie, Massa a toujours terminé dans les points, montant à deux reprises sur le podium, finissant régulièrement dans les échappements de son coéquipier…Une performance qui laisse à penser deux choses, soit Felipe Massa est finalement extrêmement bon (nous n’en doutions pas, vice-champion 2008 quand même) soit la Ferrari s’est copieusement améliorée… Pourtant ironie du sort, c’est au moment où la Ferrari s’est améliorée qu’Alonso a perdu la tête du championnat. Oui, Vettel s’est montré plus que parfait durant au moins quatre courses puisqu’il les a magistralement remportées d’affilée mais Alonso n’aurait-il pas été sous pression ? L’espagnol vient de boucler sa troisième saison chez Ferrari et il n’a pas encore décroché un seul titre avec les rouges. Il n’a fallu qu’une année à Raikkonen pour être sacré… Alonso ne se mettrait-il donc pas trop de pression au point de vouloir faire passer ça sur un problème de performance sur sa machine ? Car les faits sont là. Les spécialistes ne peuvent pas impunément dire que Massa est mauvais et qu’il ne mérite pas sa place chez Ferrari en regardant les résultats de la deuxième partie de la saison. Massa a été aussi bon voire meilleur que son coéquipier…



 



Raikkonen, le meilleur retour en F1





Celui qui aurait mérité se battre pour le sacre, aux côtés de Vettel et Alonso, c’est Raikkonen. Le finlandais revient en F1 après deux ans d’absence. Deux années où le finlandais roulait en Rallye WRC. Le champion du monde 2007 n’a rien perdu de son coup de volant. Il a été constant et rapide toute la saison. Cette régularité lui a permis de s’offrir la troisième place du championnat. Un exploit pour un « retraité ». Raikkonen, lui, peut jouer la carte de la voiture peu rapide et peu compétitive… Pourtant, au contraire, Raikkonen est content de sa machine et espère qu’il fera encore mieux en 2013.



 



Hamilton et son chat noir



 



Quant aux autres, Lewis Hamilton n’a pas été chanceux, du tout, ça c’est évident… Le britannique a connu de nombreux soucis, mécaniques, dans les stands, accrochages… Il aurait certainement pu se battre pour le titre lui aussi si sa machine l’avait suivi… Son coéquipier par contre n’a pas toujours été au mieux de sa forme. Il réussit à rattraper le coup en fin de saison et récupère la 5e place mais il a, à de nombreuses reprises, été hors du top 6…



 



Sebastian Vettel, champion du monde 2010, 2011, 2012 !



 



Quoiqu’il en soit, les jeux sont faits mais il est injuste de prétendre que Vettel ne mérite pas son troisième sacre consécutif. Celui qui a soit disant de la chance au volant de la meilleure voiture du plateau a tout de même perdu une victoire en Europe, en faveur d’Alonso, à cause de la fiabilité de sa machine… Idem en Italie où il était 4e. Grâce à cela, Alonso a eu une avance considérable au classement, avance qu’il n’a pas su maîtriser. Vettel était 4e au général ! Certains diront que les deux abandons d’Alonso n’étaient pas de sa faute et qu’à cause de cela il n’a eu que 18 courses à disputer au lieu de 20… En Belgique, il n’y a pas de doute, c’est regrettable… mais au Japon… c’était un fait de course. Raikkonen n’a pas été pénalisé pour l’accrochage au départ et si à en voir les images, Alonso n’a pas totalement été innocent dans l’incident…Raikkonen n’avait pas d’autres choix. Alonso s’était déporté sur lui poussant le finlandais dans l’herbe…Et puis Vettel aussi a eu un abandon sur touchette en Malaisie…alors qu’il était quatrième. C’est ce qu’on appelle la course automobile. Les accrochages font partis du jeu… Il serait donc injuste de dire qu’il a eu son titre par la chance ou autre. Car il a prouvé notamment à Abu Dhabi et au Brésil, qu’il était capable de remonter en haut de la feuille des temps pour le titre. Il est allé le chercher cette année, comme en 2010. Il a été au bout des limites. Alonso a tout fait aussi et ça n’a pas suffi. Il n’y a qu’un seul vainqueur à chaque fois. En 2008, Massa méritait le titre surtout après le Brésil où il avait été l’auteur d’une des plus belles courses de sa carrière. Pourtant, il a échoué. On ne peut pas dire pour autant que Lewis Hamilton ne méritait pas son sacre…C’est ce qui a fait que la saison 2012 était magnifique. C’était surtout parce qu’il y avait plusieurs pilotes aux talents exceptionnels qui se sont battus pour la victoire et pour le sacre final. Sebastian Vettel a été sacré triple champion du monde mais il sait très bien qu’il a de nouveaux énervé le taureau des Asturies et qu’en 2013, la roue tournera peut-être en faveur de Fernando Alonso…



 



 



Voici le tableau récapitulatif de la saison 2012 pour que les passionnés qui ont suivi l'année palpitante du troisième titre de Vettel, se fassent leur propre opinion... 



 




































































































































































































 



1



2



3



4




5



6






Button 25 



Vettel

-7 



Hamilton -10



Webber -13 



Alonso

-15



Raikkonen -19






Alonso 35



Hamilton - 5



Button

-10



Webber -11



Vettel

-17



Raikkonen -19






Hamilton 45



Button

-2



Alonso

-8



Webber

-9



Vettel

-17



Rosberg -20






Vettel

53



Hamilton -4



Webber

-5



Button

-10



Alonso

-10



Rosberg -18






Vettel

61



Alonso 61



Hamilton -8



Raikkonen -12



Webber -13



Button

-16






Alonso 76



Vettel

-3



Webber

-3



Hamilton -13



Rosberg -17



Raikkonen -25






Hamilton 88



Alonso

-2



Vettel

-3



Webber

-9



Rosberg -19



Raikkonen -35






Alonso 111



Webber -20



Hamilton -23



Vettel

-26



Rosberg -36



Raikkonen -38






Alonso 129



Webber -13



Vettel

-29



Hamilton -37



Raikkonen -46



Rosberg -54






Alonso 154



Webber -34



Vettel

-44



Raikkonen -56



Hamilton -62



Rosberg -78






Alonso 164



Webber -40



Vettel

-42



Hamilton -47



Raikkonen -48



  Rosberg

-87






Alonso 164



Vettel

-24



Webber -32



Raikkonen -33



Hamilton -47



Button

-63






Alonso 179



Hamilton -37



Raikkonen -38



Vettel

-39



Webber -47



Button

-78






Alonso 194



Vettel

-29



Raikkonen -45



Hamilton -52



Webber -61



Button

-75






Alonso 194



Vettel

-4



Raikkonen -37



Hamilton -42



Webber -59



Button

-63






Vettel 215



Alonso

-6



Raikkonen -48



Hamilton -62



Webber -62



Button

-84






Vettel 240



Alonso -13



Raikkonen -67



Webber -69



Hamilton -72



Button

-99






Vettel 255



Alonso -10



Raikkonen -57



Webber -87



Hamilton -90



Button -102






Vettel 273



Alonso -13



Raikkonen -67



Hamilton -83



Webber -105



Button -110






Vettel 281



Alonso

-3



Raikkonen -74



Hamilton -91



Button

-93



Webber -10



 










 


Sebastian Vettel

Red Bull Racing










 


Fernando Alonso

Ferrari










 


Kimi Raikkonen

Lotus










 


Lewis Hamilton

Mclaren










 


Jenson Button

Mclaren














 


Mark Webber

Red Bull Racing


 


Nico Rosberg

Mercedes



 



 


09
Août

Prochain Grand Prix F1 2020

  GRANDE-BRETAGNE
  Silverstone
Départ dans
02
Août

Dernier Grand Prix F1 2020

  GRANDE-BRETAGNE
  Silverstone
 Pôle :
Victoire :
 
 

F1 2020 : Dernières actualités

Vendredi 31 juillet 2020 19h01
Vendredi 31 juillet 2020 13h08
Jeudi 30 juillet 2020 21h27
Vendredi 17 juillet 2020 12h47
Dimanche 12 juillet 2020 09h10
Samedi 11 juillet 2020 12h39
x