Logo Tout F1 2018
Gardez les yeux rivés sur la F1
Dernière minute
Afin de célébrer le grand retour de la formule 1 en France après 10 ans d’absence, David Guetta, DJ français mondialement connu et reconnu offrira,...
La FIA communique à Pirelli le choix des pneumatiques de chaque team pour le Grand Prix d’Azerbaïdjan, organisé du 27 au 29 avril....
Nico Rosberg va reprendre du service le temps d'une démonstration.  Il fera la première démonstration publique de la Gen2 (la nouvelle monoplace de Formule E, instaurée...
Fernando Alonso a terminé septième du GP de Chine. Le pilote asturien était satisfait  de sa course, il a même doublé en piste, la Ferrari...

F1 2015 Direct Live

GP CHINE - Course

Daniel Ricciardo l'emporte en Chine, pour la première fois de sa carrière. 
Top 10 : Ricciardo, Bottas, Raikkonen, Hamilton, Verstappen (+10s) Hulkenberg, Alonso, Vettel, Sainz et Magnussen.
BELGIQUE • Dimanche 27 août 2017 • Suivez en direct le GP grâce à notre correspondant sur place !
Essais libres 1
Essais libres 2
Essais libres 3
Qualification
Course
11:37
Raikkonen - Hamilton - Vettel
11:37
Finalement c'est Raikkonen prend l'avantage dans cette séance et s'offre le meilleur temps à l'approche du drapeau à damiers
11:19
La séance va toucher à sa fin. la reprise aura surtout été marquée par l'accident de Massa
11:19
Vettel reprend la deuxième position
11:10
Verstappen vient de se hisser au second rang
11:09
Hamilton, après avoir testé le Halo, signe le meilleur temps devant Ricciardo et Bottas
15:33
Hamilton - Raikkonen - Bottas
15:32
A l'issue de la séance, c'est Hamilton qui signe le meilleur temps devant Raikkonen et Bottas. 
15:30
La séance a été écourtée de 30 minutes
15:30
Ricciardo et Alonso ont tenté de sortir sous la pluie battante mais en vain. 
15:12
la pluie tombe sur le circuit belge
14:55
Massa ne sortira pas. L'équipe travaille dur sur sa voiture mais elle ne sera pas prête dans les temps. 
14:37
Doucement mais surement Hamilton signe le meilleur temps
14:37
Vettel prend la tete mais Bottas améliore et Raikkonen également
14:11
Verstappen reprend l'avantage, puis Vettel
14:08
Vettel part un peu large
14:08
Raikkonen est le premier à inscrire son nom en haut de la feuille des temps
14:08
Vandoorne fait une petite erreur dans le virage 4
14:08
Problème de DRs sur la voiture de Magnussen 
12:15
Raikkonen - Vettel - Hamilton
11:57
Raikkonen est toujours en tête devant Vettel et Hamilton. Le maître de Spa serait-il de retour ? 
11:56
Ocon améliore son premier secteur mais ne progresse pas sur les suivants
11:44
Vettel fait mieux se colle à Hamilton. 1:44.113 pour l'allemand 1:44.114 pour le britannique.
11:41
Hamilton est second

11:41
Raikkonen, très à l'aise ici vient de signer une nouvelle fois le meilleur chrono
11:40
les Red Bull sont à l'avant, Verstappen est le plus rapide devant Ricciardo
11:40
Problème de moteur pour Kvyat
15:03
Lewis Hamilton est en pole position. Il égale ainsi le record de Michael Schumacher ! Il décroche la 68e pole de sa carrière

15:02
Bottas est second avec un bon chrono 1 :43.090. Raikkonen progresse dans le premier secteur mais se rate dans le dernier. Il est 4e. Par contre, Vettel est allé chercher le chrono d’Hamilton. Là où on ne l’attendait plus , l’allemand place un temps et se hisse au second rand.
15:00
Bottas est second
15:00
Hamilton améliore encore et progresse dans le second secteur. Sur la ligne, c’est encore mieux 1 :42.553 !
14:52
Boite de vitesse perdue pour Palmer
14:52
Raikkonen est rapide mais Hamilton l’est encore plus. Sur la ligne Raikkonen boucle son tour en 1 :43.270. Hamilton est loin devant en signant un chrono d’1 :42.907 !
14:49
C'est Raikkonen qui va donner le ton. 
14:48
C'est reparti pour la Q3 et les leaders s'élancent direct
14:43
Q2 : Hamilton  - Bottas - Raikkonen
14:42
*Q2 : Les éliminés : Alonso – Grosjean – Magnussen – Sainz - Vandoorne
14:42
Q1 : Les éliminés : Alonso – Grosjean – Magnussen – Sainz - Vandoorne
14:41
"No power" Alonso aurait pu améliorer mais sa machine lui a encore fait des misères !
14:38
Problème de boîte pour Palmer. Il est 7e. 
14:29
Raikkonen parvient à réaliser le second chrono. Bottas est 3e et >Vettel 4e.
14:29
Hamilton cravache et va claquer un temps de fou ! 1:43.539 ! Le record de SChumacher est battu et ce n'est pas fini !
14:28
Pendant ce temps là, Hamilton signe le meilleur temps dans le premier secteur
14:27
Raikkonen a encore des vibrations. Il allait bien tout le week-end ... et lors des qualifications, il a des vibrations. Quel dommage, on imaginait bien Raikkonen faire la pole !
14:20
Q1 : Hamilton - Vettel - Verstappen
14:20
Q1 : les éliminés : Massa, Kvyat, Stroll, Ericsson, Wehrlein
14:19
Massa améliore mais en vain, il est éliminé. Grosjean est à la porte des éliminations, il entre en Q2, in extremis
14:12
Hamilton est en tête pour le moment, Vettel est second, Verstappen 3e. 
14:05
Le temps est plutôt clément pour le moment. 24°C dans l'air et 35°C au sol
14:04
Les qualifications ont débuté et Raikkonen se plaint de vibrations... 
15:34
Top 10 : Hamilton - Vettel - Ricciardo - Raikkonen - Bottas - Hulkenberg - Grosjean - Massa - Ocon - Sainz
15:30
Lewis Hamilton remporte la course. Il signe la 58e victoire de sa carrière. 
Sebastian Vettel est deuxième. Daniel Ricciardo monte sur la troisième marche du podium. 
15:25
Abandon de Perez 
15:20
C'est très serré entre Hamilton et Vettel 
15:15
TOP 10 : Hamilton – Vettel – Ricciardo – Raikkonen – Bottas – Hulkenberg – Grosjean – Massa – Ocon – Sainz.
15:10
Raikkonen derrière tente de passer Bottas mais c'est finalement Ricciardo qui en profite ! Il 
15:10
Quel nouveau départ. Quel suspense entre Hamilton et Vettel ! 
15:06
la safety car est en encore en piste le temps de retirer les débris
15:01
Tout le monde passe par les stands
14:59
Safety car !
14:56
« Nous avons perdu la puissance, nous aurions pu espérer les points aujourd’hui, nous essayerons de nouveau la semaine prochaine » explique Alonso  après son abandon.
14:52
C'est fini pour Alonso. Il abandonne. Il était assez frustré durant toute la course. 
14:47
Hamilton est toujours en tête devant Vettel. Moins de 2 secondes entre les deux pilotes.
14:33
Par contre, Raikkonen vient de prendre une pénalité de 10 secondes pour ne pas avoir respecté les drapeaux jaunes.
14:32
Après les arrêts, le top 5 est inchangé

14:26
Hamilton est le premier à s'arrêter !
14:19
"Je ne peux pas le croire" avoue Verstappen à la radio, le hollandais est contraint à l'abandon après un problème mécainque.
14:17
Verstappen est au ralentit...
14:08
Mais le tour suivant, il ne peut pas lutter, Hulkenberg reprend sa place
14:08
Alonso passe il est 7e
14:07
Du grand Alonso qui reprend sa position sur Hulkenberg. Le pauvre Hulkenberg a failli être pris en sandwich avec Alonso et Ocon. Finalement Hulkenberg reprend sa position. Alonso est à l'attaque
14:05
Très bon départ pour Hamilton, il prend l'avantage. Vettel est aussi. 
13:55
Grille : Hamilton - Vettel - Bottas - Raikkonen - Vesrtappen - Ricciardo - Hulkenberg - Perez - Ocon - Alonso - Grosjean - Magnussen - Sainz - Palmer - Stroll - Massa - Ericsson - Wehrlein - Kvyat - Vandoorne
13:52
L'heure du départ va bientôt sonner
13:52
Les pilotes se mettent en grille
Vendredi 05 juin 2015 08h11 | Sabrina Beaudoin

Taffin se souvient de la victoire de Ricciardo en 2014 à Montréal

Taffin se souvient de la victoire de Ricciardo en 2014 à Montréal
Le Grand Prix du Canada 2014 a été l’un des moments fort de la saison dernière pour Renault, Daniel Ricciardo décrochant la première victoire du tout nouveau Power Unit V6 turbo. On peut la qualifier de victoire opportuniste, mais pour son ingénieur David Mart, rien n’arrive jamais par hasard.

« Nous nous sommes qualifiés en sixième position, un classement que nous estimions correct, mais nous n’attendions pas grand-chose de plus, surtout au vu de l’avantage dont les Mercedes semblaient disposer en début de week-end. Nous pensions vivre une course assez classique avec peut-être un podium à la clé si les circonstances le permettaient. Daniel venait d’en signer deux d’affilée lors des Grands Prix précédents. Le but était juste d’extraire le maximum de la voiture comme de la stratégie.

Daniel a pris un départ correct, lui permettant de conserver sa position, mais ensuite nous étions un peu coincés. Les Mercedes étaient devant et creusaient l’écart avec leurs poursuivants. Sebastian [Vettel] était lui aussi devant. Puis, nous avons appris à la radio et vu sur les écrans que les deux Mercedes commençaient à avoir des soucis et perdaient de la vitesse.

Nous n’avons pas changé de stratégie pour autant, mais nous savions qu’il y avait dorénavant une carte à jouer car sur les précédentes courses, nous étions parvenus à nous hisser en bonne position. Évidemment, cette situation nous a donné de l’espoir, surtout le pilote. Pour prendre l’avantage, nous avons fait en sorte que le moteur délivre plus de puissance et soit plus performant là où c’était possible, principalement lors des arrêts aux stands.

Les derniers tours ont été très intéressants puisque Daniel se rapprochait sans cesse de la tête de course. Nous étions derrière [Sergio] Perez pendant plusieurs tours. Pour le dépasser, il a fallu donner un peu plus de puissance à Daniel sur la piste. Nous avons donc boosté le propulseur dans les zones du DRS, et Daniel a réussi à dépasser. À cet instant, nous avons vraiment compris que nous pouvions gagner car Rosberg semblait plus facile à doubler. Nous avons donc fait passer le message à Daniel comme quoi le leader avait des ennuis. Il l’a reçu 5/5 et s’est mis à puiser dans ses réserves pour aller encore plus vite et plus loin.

Daniel a finalement pris les devants, avant que Perez et [Felipe] Massa ne soient impliqués dans un gros accident derrière. La course s’est terminée derrière la Voiture de Sécurité, et c’était fait : première victoire. Malgré l’importance du moment, Daniel a d’abord pensé aux pilotes et voulait savoir s’ils allaient bien.

Nous savions tous que ce succès comportait une part de chance, mais il est intervenu après une série de courses où nous n’avions cessé de nous rapprocher des avant-postes. Le podium à Barcelone avait lancé la dynamique et tout le monde a alors travaillé d’arrache-pied pour nous améliorer encore et toujours.

C’était un bon week-end de course avec Daniel, et tout le monde sur la piste et à l’usine a contribué à cette victoire. Après tant d’efforts, nous ne l’avions pas volée. Ce succès nous a également encouragés à faire encore mieux. Quant à Daniel, il savait désormais de quoi il était capable et a continué à monter en puissance tout au long de la saison. »


Source : Renault Sport F1
29
Avril

Prochain Grand Prix F1 2018

  AZERBAIDJAN
  Bakou
Départ dans
15
Avril

Dernier Grand Prix F1 2018

  CHINE
  Shanghai
 Pôle :
Victoire :
 Sebastian Vettel
Daniel Ricciardo
 

F1 2018 : Dernières actualités

Mardi 17 avril 2018 12h30
Lundi 16 avril 2018 13h24
Dimanche 15 avril 2018 08h07
Samedi 14 avril 2018 22h47
Samedi 14 avril 2018 21h56
Samedi 14 avril 2018 21h41
x